concernant
information sur Minorque
explorer
Des choses à voir ou à faire
information
Données principales
Buscar
Frances
 
Español Catalán Ingles Alemán Italiano
  Menorca Talaiòtica - Candidata Patrimoni Mundial
Bienvenidos
Menorca Cultural
Web officiel de tourisme de Minorque
 
Partager:   Publicar en facebook  Publicar en twitter
 
La naveta des Tudons est le monument funéraire le plus réputé de Minorque. Ce type de tombe ne se trouve que sur cette île. Elle est construite sur le principe de la technique dite cyclopéenne, c'est-à-dire avec des pierres de dimensions modérées assemblées à sec, sans ciment ni mortier. Les fouilles archéologiques effectuées dans les années 1960, avec la participation de l'archéologue minorquine María Lluïsa Serra, ont permis de découvrir des squelettes de cent individus des deux sexes et de tout âge parsemés çà et là, la majorité d'entre eux ayant été datés du IXe siècle av. J.-C.Naveta des Tudons La naveta des Tudons est le monument funéraire le plus réputé de Minorque. Ce type de tombe ne se trouve que sur cette île. Elle est construite sur le principe de la technique dite cyclopéenne, c'est-à-dire avec des pierres de dimensions modérées assemblées à sec, sans ciment ni mortier. Les fouilles archéologiques effectuées dans les années 1960, avec la participation de l'archéologue minorquine María Lluïsa Serra, ont permis de découvrir des squelettes de cent individus des deux sexes et de tout âge parsemés çà et là, la majorité d'entre eux ayant été datés du IXe siècle av. J.-C.
Vue détaillée des trous qui, au fil du temps, se sont formés dans la toiture de la naveta,
construite à partie de dalles plates.
Intérieur de la naveta. On observe que celui-ci est structuré sur deux niveaux séparés par des dalles.
Vue de la chambre supérieure de la naveta qui permet d'apprécier les différents types de pierre utilisés pour sa construction : des pierres plus petites et régulières pour les murs, et de grandes dalles pour la toiture et le sol du premier étage.
Vue de la porte d'entrée depuis l'intérieur de la chambre inférieure. On peut observer les dalles qui séparent les deux étages.
Quelques objets du mobilier funéraire retrouvés dans la naveta pendant les fouilles archéologiques. Ils sont exposés au Musée de Minorque, à Maó.
voir +
 

Naveta des Tudons

La naveta des Tudons est le monument funéraire le plus réputé de Minorque. Ce type de tombe ne se trouve que sur cette île. Elle est construite sur le principe de la technique dite cyclopéenne, c'est-à-dire avec des pierres de dimensions modérées assemblées à sec, sans ciment ni mortier. Les fouilles archéologiques effectuées dans les années 1960, avec la participation de l'archéologue minorquine María Lluïsa Serra, ont permis de découvrir des squelettes de cent individus des deux sexes et de tout âge parsemés çà et là, la majorité d'entre eux ayant été datés du IXe siècle av. J.-C.
Vue détaillée des trous qui, au fil du temps, se sont formés dans la toiture de la naveta,
construite à partie de dalles plates.
Intérieur de la naveta. On observe que celui-ci est structuré sur deux niveaux séparés par des dalles.
Vue de la chambre supérieure de la naveta qui permet d'apprécier les différents types de pierre utilisés pour sa construction : des pierres plus petites et régulières pour les murs, et de grandes dalles pour la toiture et le sol du premier étage.
Vue de la porte d'entrée depuis l'intérieur de la chambre inférieure. On peut observer les dalles qui séparent les deux étages.
Quelques objets du mobilier funéraire retrouvés dans la naveta pendant les fouilles archéologiques. Ils sont exposés au Musée de Minorque, à Maó.


Les corps, bien que sens dessus dessous, étaient accompagnés de leur mobilier funéraire avec lequel ils furent enterrés : bracelets en bronze, boutons en os et une arme en bronze. On y découvrit également de petites marmites, des verres en céramique et un bouchon en os décoré, ces objets faisant partie d'un coffret renfermant des cheveux de l'un des défunts, rituel funéraire habituel à cette époque. La forme, qui rappelle celle d'un navire la quille en l'air, est à l'origine du nom de naveta donné à ce monument. L'entrée de la naveta des Tudons donne sur un petit couloir qui conduit à la chambre supérieure et à une deuxième porte qui mène à la chambre inférieure. L'étage intermédiaire et la toiture supérieure sont construits au moyen de grandes dalles qui jouent le rôle de poutres. L'accès à l'intérieur et sur la toiture de la naveta est interdit pour des raisons de sécurité et de conservation du monument.

Folklore de Minorque

De la paysannerie
La naveta des Tudons et le puits de S'Amador
Une jeune femme était convoitée par deux galants hommes amoureux, si élégants qu'elle ne savait lequel choisir, indécision qui ne faisait que compliquer les choses. Pour l'aider à se décider, ils convinrent de réaliser un exploit digne d'admirateurs aussi fervents et d'une jeune femme aussi charmante : le premier construirait une naveta de pierre, de pièces taillées et équarries, sur la plaine des Tudons. Tout près d'ici, le second percerait un puits à l'aide d'une tarière jusqu'à trouver de l'eau. Le premier d'entre eux qui finirait son ouvrage aurait droit à la main de la jeune femme.
Bâtir une naveta de pierre comme celle des Tudons est véritablement un travail de titan ; et creuser un puits à l'aide d'une tarière dans cet environnement du territoire de Ciutadella, là où la roche est aussi dure et l'eau si profonde, relève de la valeur et du courage. Les deux prétendants, comme de bons amis, passaient toutes les soirées à côté de la jeune femme bien qu'obsédés par leur tâche.

Ils n'avaient de cesse de travailler sur l'accomplissement de leur exploit : l'un était agrippé à sa tarière et l'autre arrachait et transportait des pierres pour ensuite les travailler une à une et les placer en vue de construire sa naveta.
À chaque voyage, l'homme qui bâtissait la naveta demandait à son rival où il en était. Alors qu'il transportait la dernière pierre, il ne vit pas son adversaire. Il se pencha au-dessus du puits et lui posa la question habituelle. Tout au fond, l'autre lui répondit qu'il venait de trouver de l'eau. L'homme de la naveta fut pris d'un accès violent de jalousie et, furieux, il jeta la pierre qu'il transportait au fond du puits.
Ce soir-là, seul l'un des prétendants se rendit à la maison de la jeune fille, celui de la naveta.
L'amoureux qui manquait à l'appel fut retrouvé mort au fond du puits le jour suivant, écrasé par une pierre équarrie. Le jeune bâtisseur de la naveta disparut à tout jamais. La construction ne fut jamais terminée : il lui manque une pierre.
Le puits porte encore le nom de puits de de la Tarière ou des Amoureux et des entailles en spirale, creusées dans la roche, sont encore visibles à l'intérieur du large canyon, comme si elles avaient été l'œuvre d'une gouge ou d'une tarière géante. Il se trouve entre Ses Arenes, Son Quart et Ses Angoixes.
Francesc Camps i Mercadal

Plus d'information:

Situation: Carretera Maó - Ciutadella, km. 40
Ville - village: Ciutadella
Propriété: Propriété privée
Gestion: Fundació Foment del Turisme de Menorca
Téléphone: +34 971 157 800
Web:
Parking: Aménagé
Horaires:

 
fotofotofotofotofoto
 
 
LE TEMPS A MINORQUE
VIDEOS DE MINORQUE
LE TEMPS A MINORQUE
SUIVEZ-NOUS SUR